Le pianiste Glenn Gould (1932-1982)

Glenn Gould en répétition, 1974. © Walter Curtin/Bibliothèque et Archives Canada/PA-137052

Pour la semaine du lundi 5 avril 2021

Le 10 avril 1964, le pianiste de renom Glenn Gould (né Gold) offre son dernier concert public à Los Angeles alors qu’il n’a que 31 ans, consacrant ainsi le reste de sa carrière à des enregistrements en studio et à des émissions de radio et de télévision.

Fils d’un père amoureux de la musique et d’une mère professeure de piano, Glenn Gould commence son apprentissage musical avec celle-ci à l’âge de 4 ans. Après des années de persévérance et de pratique intensive, Gould entre au Toronto Conservatory of Music, aujourd’hui devenu le Royal Conservatory of Music, où il maîtrise la théorie de la musique, le piano et l’orgue. À peine adolescent, Gould fait ses premières apparitions professionnelles en concert à l’Eaton Auditorium à Toronto. Sa technique exceptionnelle, qui met l’accent sur la vitesse et la dextérité, lui vaut plusieurs critiques favorables.

En 1955, à la suite d’une prestation publique à New York, il obtient un contrat d’exclusivité avec la maison de disque Columbia Records. L’année suivante, il sort son premier album, Bach : the Goldberg Variations, qui remporte un grand succès et qui contribue à forger sa réputation de pianiste non conventionnel grâce à son répertoire inhabituel et à ses interprétations originales, voire controversées. Il est aussi connu pour ses excentricités, utilisant une chaise en bois ajustable faite par son père lors de ses concerts et portant des gants pour jouer.

Entre 1956 et 1964, Gould fait plusieurs tournées au Canada et dans le monde tout en réalisant des émissions de radio et de télévision. Timide et solitaire, il préfère les enregistrements en studio aux concerts et il est l’un des premiers musiciens à explorer les différentes possibilités des médias électroniques. Après son dernier concert en 1964, Gould décide de consacrer plus de temps à ses émissions radiophoniques et télévisuelles dans lesquelles il donne et commente des récitals tout en discutant de différents sujets musicaux et non musicaux. Il crée plusieurs « documentaires radiophoniques contrapuntiques » qui comprennent des voix, des effets sonores et des extraits musicaux qui sont tous fusionnés pour former une fresque de sons. Il s’adonne également à des enregistrements, à l’écriture, à la composition et à la direction d’orchestres. 

Après sa mort soudaine en 1982, plusieurs de ses pianos sont exposés et une fondation est créée en son honneur. Une grande partie de son œuvre a depuis été réenregistrée et il a reçu de nombreux prix à titre posthume

Glenn Gould est désigné personnage historique national en raison de sa grande contribution à la musique. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) conseille le gouvernement du Canada sur la commémoration de personnes historiques nationales - des individus qui ont apporté des contributions uniques et durables à l’histoire du Canada.

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Pour de plus amples informations sur le processus de présentation d’une demande de désignation, consultez la page suivante: https://www.pc.gc.ca/fr/culture/clmhc-hsmbc/ncp-pcn


Consultez l’annuaire pour en savoir plus sur les désignations fédérales du patrimoine.